/ tech

Projet E-Nable

Le projet e-nable est tout d'abord apparu au Etats Unis. Il s'agit d'une communauté qui met en relation des makers (possédant une imprimante 3D) et des patients.

Une main pour tous

Il faut d'abord savoir qu'une prothèse de main vaut pas loin de 25000$.
Certains ont donc eu l'idée de créer des modèles de mains, de bras et de jambes pour aider les patients atteints d'handicap.

Le projet a donc été imaginé dans ce but : rendre plus abordable l'accès à des prothèses.
L'autre interet c'est pour les enfants : car une prothèse imprimée en 3D ne vaut pas très chère, et il est également possible d'en réimprimer si l'enfant grandit.

Les patients s'inscrivent (sur une liste d'attente) via la plateforme e-nable.fr gratuitement.
Ils sont mis en relation avec des makers pour qu'ils puissent se rencontrer et étudier ensemble l'impression d'une prothèse.

Coté Makers, l'inscription est également gratuite et il prend en charge lui même les dépenses liées à l'impression de la prothèse.

Il s'agit d'un geste altruiste et dans ce monde consumériste ça fait parfois du bien :)

Marche à suivre

En premier lieu il faut s'inscrire sur le site e-nable.fr, une petite journée pour que notre compte soit validé.

Ensuite il faut imprimer un modèle de test : pour être sur de pouvoir réaliser la prothèse.
Pour ma part j'ai décidé d'imprimer en 0.20 (mode brouillon) avec une vitesse 60mm/s (déplacement 120mm/s) et un infill à 35% (recommandé par le site).

Ca permet de faire un modèle fonctionnel assez rapidement.

En plus de la trentaine de pièces à imprimer, il faudra faire l'acquisition de plusieurs autres pièces (élastiques type dentiste, mousse pour protéger la peau du patient du plastique imprimé, fil de nylon pour les tendons,...).

Une fois la prothèse montée,il faudra l'envoyer en colis à l'adresse postale de l'association pour validation.

Et une fois validé, un contact nous ai donné pour rencontrer un patient pour lequel on imprimera une version finale.

Personnellement je suis dans la phase d'impression, que je croyais beaucoup plus longue ... une bonne vingtaine d'heure suffise pour la totalité de l'impression en mode brouillon (0.20mm).

Projet E-Nable
Share this